ACDA - Automobile Club Des Avocats Newsletter Nous contacter
Tous les articles

LA SECURITE ROUTIERE EST MALADE

Publié le 18 novembre 2014 par Acda

Chiffres de la sécurité routière

 

L’augmentation des chiffres de l’insécurité routière du mois d’octobre 2014 (+ 13.6 %) témoigne-t-elle d’un risque de retour en arrière ?

D’aucuns parlent d’ailleurs d’un risque d’inversion de la courbe alors que depuis plusieurs années, le nombre de décès et de blessés était à la baisse.

Ce qui est certain c’est que la sécurité routière est malade.

Ces chiffres en forme de yoyo démontrent assurément l’inconstance de la politique de sécurité routière depuis plusieurs années.

Lorsque les chiffres sont bons, les associations de victime y trouvent la démonstration parfaite de l’effet des nouveaux radars mobiles, à l’inverse, ils n’y trouvent plus rien à dire.

La sécurité routière n’est pas une science et ne répond pas à des équations comme certains nous l’assènent depuis des années.

Il est vrai que depuis 2011, aucune mesure forte n’a été promulguée et que les pouvoirs publics sont aux abonnés absents.

Pire encore du côté des parlementaires, on parle désormais même de contraventionnaliser certains délits.

Du côté des automobilistes, certains de leurs représentants sont fâchés aussi avec la crédibilité.

On retrouve une fâcheuse tendance à « desexpertiser » la matière à coup « d’enquêtes » ou autres sondages qui relèvent en substance plus de la résurgence poujadisme que de la vraie analyse de situation.

Bref de tous les côtés, on est bien souvent dans l'ignorance sinon dans l'incompétence.

Le « CNSR à rien » depuis son installation sinon à satisfaire les bonnes consciences.

Le curseur n’est toujours pas positionné sur les points sensibles permettant d’atteindre les objectifs fixés : les deux roues, les jeunes, les appareils avertissant des contrôles routiers notamment, le barème des points ...

Il est grand temps de prendre une nouvelle direction …

Partager sur les réseaux sociaux

Commenter cet article