ACDA - Automobile Club Des Avocats Newsletter Nous contacter
Tous les articles

A QUOI SERT LE CNSR

Publié le 21 juin 2013 par ACDA

A QUOI SERT LE CNSR

 

On comprend mieux encore ce jour les raisons pour lesquelles, sous l’ère SARKOZY, le Conseil National de la Sécurité Routière avait été mis en sommeil.

Pour cause, le CNSR se prononce aujourd’hui pour imposer un gilet aux motards (alors que ceux-ci disposent déjà d’équipements et de casques rétro réfléchissants), des plaques minéralogiques plus grandes (excellent pour la sécurité routière !) et s’interroge encore une fois sur le maintien des kits mains libres, devenus indispensables à tout automobiliste depuis plus de 15 ans.

Au-delà de la composition de cette institution qui laisse perplexe, c’est le fonctionnement même de celle-ci qui laisse interrogatif.

On notera par ailleurs que ni le délégué interministériel à la sécurité routière ni Monsieur Philippe LAUWICK qui préside la Commission vitesse n’ont jugé opportun de nous répondre sur le maintien des avertisseurs de radars nouvellement baptisés assistant d’aide à la conduite qui permettent toujours d’informer en temps réel les usagers de la route de la présence de contrôle radar.

Enfin et alors que la question avance puis recule depuis des années, la circulation inter file fera l’objet d’une énième réflexion pour avaliser ou non ce qui se pratique et se pratiquera toujours par les usagers en deux roues motorisées.

Lors du comité interministériel pour la modernisation de l’action publique (CIMAP) du 2 avril 2013, il a été décidé de supprimer 101 commissions consultatives.

Assurément, il en manque une de plus …

Partager sur les réseaux sociaux

Commenter cet article